Le Brésil vu par un Français qui vit à Balneario Camboriu
Random header image... Refresh for more!

Santé au Brésil : mon opinion

Quand tu as mal quelque part,    tu vas chez le médecin. Ici au Brésil,



Plusieurs solutions te sont offertes.

1) D’aller faire la queue chez un médecin du SUS (Sistema Unico de Saude : équivalent sécurités sociale) . Le problème n’est pas tant d’être reçu par un médecin du SUS, mais c’est l’attente pour avoir un rendez-vous. Ici on dit qu’on meurt en faisant la queue.

2) L’autre solution c’est d’aller dans un poste de secours (pronto atendimento). Si c’est un petit bobo, ça va bien se passer, sinon on retourne à la case départ, une visite chez le médecin du SUS. On dit aussi qu’il y a des passe-droits pour que le docteur te fasse passer avant tout le monde. Je n’ai pas vécu ça personnellement, donc je ne peux pas l’affirmer. Si tues étranger tu peux aussi y aller.

3) Si tu es riche, cela veut dire que tu peux te payer une assurance privée (c’est pas une assurance complémentaire), tu peux aller dans l’hôpital de ton assureur privé. En fonction du plan de santé, tu ne payeras rien pour la consultation tu payeras la moitié (co participation) ou peut-être que tu payeras l’intégralité mais tu seras tout de même examiné. Bien sûr, moins tu payes à l’acte, plus ton plan mensuel est élevé.

4) Tu peux aussi demander un rendez-vous avec un médecin agréé par ton assurance privée de maladie. Mais il y a aussi des files d’attente. Naïvement tu comprends parfaitement qu’il n’y a pas que toi sur terre. Et que de toutes façons tu as toujours la solution 3, mais dan la solution trois, tu ne vas pas tomber sur un spécialiste.

5) Quand tu es pressé et que tu ne veux pas attendre, même avec un docteur agréé par ton assurance maladie, tu passes au niveau supérieur, le niveau magouille (zone grise). Tu demandes que ton rendez-vous soit « Particular » (Particulier), traduire: tu ne passes pas par le système de ton assurance privée, mais tu va raquer directement la consultation au Toubib, bien sûr, l’agenda du toubib se libère tout de suite comme par miracle. Off course, l’assurance privée à une grille tarifaire bien en deçà du tarif « Particular », donc le toubib profite de l’urgence pour nous facturer plein pot, soit 300 réals la consultation (aujourd’hui 80 euros). Tu peux ensuite aller tu plaindre à ton assurance privé et dénoncer le toubib, mais il faut être sûr que tu n’y retourneras plus chez lui.

6) Autre solution ne pas souscrire à une assurance privée, laisser venir le problème. Quand le problème arrive tu as la solution hôpital du SUS (équivalent de la sécurité sociale), dans ce cas, il y a file d’attente ou passe-droit. Ici dans ma région, si tu te fais opérer par un hôpital du SUS, tu seras bien traité, les soins sont relativement bien fait. Tu peux aussi, même sans assurance privée, te diriger vers un hôpital privé, mais le prix d’une journée hospitalisation va être assez astronomique.

7) Le cas de l’étranger qui débarque au Brésil je conseille carrément de prendre une assurance voyage ou une carte premier dans une banque. Dans ce cas, on est tout de même assuré qu’on aura un traitement VIP et qu’on sera remboursé intégralement des frais médicaux. Il se peut même que l’assurance voyage, paye directement l’hôpital, si cette assurance à un agrément avec cet hôpital. Sinon, la procédure est assez huilée, tu prends toutes les factures, tu les envois à la sécurité sociale en France qui va te rembourser une partie, puis tu l’envoie à ton assurance complémentaire qui va te rembourser aussi une partie et enfin l’assurance voyage qui va te rembourser le reste. Attention tout de même ça prend quelques temps. Attention aussi, dans le cas d’une avance sur frais (exemple tu dois payer l’hôpital) il va falloir que tu ais un moyen de paiements et des fois ça dépasser tranquillement les 10 000 euros. (du vécu).

Conclusion, si on a de l’argent, on peut s’en sortir au niveau santé, parfois même mieux qu’en France. Côté dentaire par exemple c’est top (mais tu payes 100%).

Quelques bémols dans ce que j’affirme. N’oublions pas que le Brésil est grand et qu’il y a différent traitement de la santé en fonction de l’Etat et en fonction de la ville de l’ETAT, tomber malade au milieu de la forêt amazonienne n’a rien à voir avec ce que je viens d’affirmer ici. Dans mon cas, je parle de ma ville Balanerio Camboriu, une ville de 130 000 habitants, et si on compte toutes les villes qui sont collées autour, ça représente 300 000 habitants. 

Autre point important, les toubibs parfois demandent d’être payé en liquide pour éviter de déclarer au Fisc (recette fédérale). Des fois le tarif en liquide est moins élevé que le tarif chéque ou carte bleue, on se demande pourquoi. On a toujours un mal fou est demandé une facture (nota fiscale) on se demande encore pourquoi!!!! Dans tous les cas il faut exiger une facture pour ensuite la déduire dans ta déclaration d’impôts. Ah oui, j’oubliais, on peut déduire un maximum de frais dans nos déclarations d’impôts et la santé en fait partie, on y met tout dedans: coût de l’assurance, dentiste, psy…

Récapitulons   :

Pour les voyageurs touristes : souscrire une assurance voyage ou demander une carte premier à votre banquier.

Pour les futurs expatriés : il est clair que souscrire à une assurance privée est conseillé, mais ce n’est pas à la portée de toutes les bourses. Je paye en moyenne 2000 reals par mois pour ma famille (4). Attention AUCUN médicament n’est remboursé et les soins dentaires non plus.  Il y a tout de même des médicaments qui sont distribués gratuitement par le SUS, mais je n’ai jamais encore vécu cet épisode. Cela dit, ce ne doit pas être top compliqué.

Pour finir, le côté santé au Brésil ne doit pas faire fuir les futurs candidats à l’expatriation, il faut juste mettre la santé dans le paramétrage comme un élément à gérer. Tout dépend aussi de la volonté de chacun à se protéger des problèmes de santé.  
Ps : ses informations n’engage que  moi, il s’agit de mon expérience personnelle que je mets à disposition d’un lecteur qui tombera sur cet article par hasard au grès d’uen recherche sur Internet. 

 

0 comments

Il n'y a pas encore de commentaires...

Remplissez le formulaire du desous

Laissez un commentaire

  • Flux RSS

  • Catégories