Le Brésil vu par un Français qui vit à Balneario Camboriu
Random header image... Refresh for more!

Pluies à Balneario Camboriu

Quand il pleut dans une région sub-tropicale, il pleut parfois beaucoup et évidemment aucune infrastructure digne du Brésil n’est conçu pour absorber des quantités d’eaux énormes, comme celles qui sont tombées pendant une bonne douzaine d’heure sur notre ville chérie.  Si, de mon côté je prends ça comme un amusement, ce n’est pas drôle du tout pour une bonne partie des personnes qui vivent ici dans ce paradis qui devient vite un enfer.



Hier soir vers 18 heures, je suis allé faire un petit tour en voiture et certains endroits où je suis passé étaient quelque peu mouillés. Cette photo a été prise dans la rue où j’habite. C’est toujours aux mêmes endroits que l’eau s’accumule depuis des années et si dieu le veut, un jour ça va se résoudre tout seul, merci mon dieu.

Et bref , Balneario Camboriu devient Venise en quelques heures et ça donne à peu près ce genre de spectacle. T’as beau vivre dans un appartement de luxe en face de la mer, c’est le même bordel pour tout le monde. D’ailleurs, je suis toujours étonné que ça s’inonde si vite et surtout que l’Avenue Atlantique se remplisse d’eau alors qu’elle fait face à la mer. Encore un mystère à la Brésilienne.

Après tout ça, bien sûr par pur voyeurisme, je vais prendre quelques photos sur la plage, où on peut prendre les clichés aux endroits habituels où on sait qu’il y aura des dégâts

Je pense qu’aujourd’hui le propriétaire de la baraque à Churros ne va pas faire un gros chiffre d’affaire aujourd’hui. En tout cas, il va falloir qu’il attende que les bulldozers remblayent un peu de sable autour de sa cahute.

Comme d’habitude ça râle un peu de partout, car il est vrai que, depuis le temps, quelqu’un aurait pu faire quelque chose pour éviter ce genre de problème à chaque pluie tropical.  Je ne suis pas ingénieur civil, mais à la vue de la grosseur des tuyaux, je  peux tout de même évaluer que c’est tout de même un peu sous dimensionné tout ça (question de bon sens).  Mon estimation serait de mettre des tuyaux de 3 mètres de diamètre pour évacuer toute c’est eau et pas de misérable tuyaux de 50 centimètres.  Imaginez, il a plus 15 centimètre d’eau sur la ville en 12 heures, ça en fait de mètre cube d’eau à évacuer.

Je suis de mauvaise foi, car en fait, la préfecture a fait d’énormes travaux ici pour évacuer cette eau, mais a priori, les calculs ont été fait par un ingénieur plus incompétent que moi.

Bon je vais arrêter de critiquer, car je ne suis pas brésilien, mais tout de même je paye des impôts dans ce pays, alors j’ai le droit à une petite remarque de temps en temps. En tout cas, aujourd’hui le soleil est revenu et ça met de la bonne humeur! Tout ça c’est grâce à dieu!

6 commentaires

1 LIONEL { 04.05.13 at 6:14 }

CA c est typique du Bresil aux saisons de pluies innondes de partout meme a Fortaleza meme type de probleme.mais le peuple est bien dresse et s’ en remet au bonDieu alors que reelement c’est le diable et ses acolytes qui dirige ce pays .
et le pourquoi des petites evacuation les entreprises se gavent installent des petites evacuations aux prix de grosses mais les controleurs sont comme les politiciens bresiliens tous des gens corrompus qui ne pensent qu au pognon .le probleme de ce pays c’ est une partie de son elite et des classes moyennes hautes une bande de salopards qui ne pensent qu’ au pognon et qui ont etablies des lois pour les avantager .et le peuple certe gentil reclame devant la tv pensant qu elle va resoudre le probleme par le biais de la foi en Dieu L’ ETRE supreme bien absent en ces moments de crise…..

2 thierry { 04.05.13 at 11:47 }

@lionel tu es cruel avec l’élite brésilienne, mais il faut bien qu’ils aillent régulièrement sur à Paris pour faire des courses chez LVMH et passer par la rue Montaigne pour faire le plein de fringue.

3 LIONEL { 04.05.13 at 12:20 }

C’est sur ils font de meilleurs affaires en EUROPE ET EN FRANCE CHEZ NOUS LES PRIX SONT NORMAUX ET ILS FAUX QU’ILS DEPENSENT LE BLE QU’ILS GAGNENT EN VENDANT LEUR PRODUITS QU’ILS FABRIQUENT POUR LEUR PEUPLE QUI LES PAYENT VINGTS FOIS LE PRIX EUROPEENS A PRESTATIONS ILS ONT BIEN DRESSE LEUR MOUTONS CONSOMMATEURS ;ILS SE GAVENT SUR L’IGNORANCE D’UN PEUPLE POUR PARTIR INVESTIR EUX DANS LES PAYS PLUS CALMES EN VUE DE L’APRES CRISE EUROPEENNES ;LES CONS »OMATEURS » LOCAUX SE CHARGENT DE REMPLIR LEUR COMPTE EN BANQUE MEME EN CREANT UN ENDETTEMENT DE MALADE ……

4 LIONEL { 04.05.13 at 12:25 }

au bresil une robe en magasin coute 6 a 10 fois le prix Europeens pour un produit local grace au protectionisme bresilien et a l’endettement des menages classes populo et moyenne
C’ est sur la sur-consommation ca donne l’illusion d’un BOOST economique mais pour combien de temps ?!!! apres les JO le reveil risque de surprendre la plupart des gens . sauf bien sur les elites qui le savent deja et investissent deja ailleurs …pas fou les gus……

5 LIONEL { 04.05.13 at 6:17 }

et le plus marrent c’est les Bofs Francais que le Bresil est encore un pays pas cher mais plein de boulots …..dream

6 Kate { 04.08.13 at 2:15 }

Merci pour l’article, ça éclaire.

  • Flux RSS

  • Catégories