Le Brésil vu par un Français qui vit à Balneario Camboriu
Random header image... Refresh for more!

Les brésiliens ne connaissent pas encore le contrôle technique

Il est vrai qu’en France, quand on doit passer notre voiture au contrôle technique, c’est toujours une contrainte, une perte de temps et de l’argent gaspillé. Cela dit quand vous habitez dans le tiers monde, les pays émergeants , les pays des nouveaux marchés et qu’on voit de véritables ruines sur la route, on rêve du contrôle technique, car ces voitures qui roulent sont de véritables cercueils ambulants, non seulement pour les passagers du véhicules mais pour tout le monde.



controle_technique_bresil

Alors on se dit quand même, que le Brésil devrait vraiment obliger les propriétaire de voiture  à faire un contrôle technique qui commencerait tout doucement avec les voitures de plus de 10 ans. Cela a plusieurs vertus

1) diminuer le nombre d’accidents sur les routes, (au Brésil, il doit y avoir il me semble plus de 45 000 morts sur les routes par an)

2) rénover le parc automobile car bon nombre de voitures sont à mettre à la casse directement, comme cette voiture que j’ai prise en photo aujourd’hui.

3) lancer un nouveau commerce du contrôle technique et favoriser les ateliers de remise en états des véhicules

4) Augmenter les recettes de l’Etat. Ici tous les ans, vous avez à payer une vignette qu’on appelle IPVA, c’est un impôt sur les voitures qui coute très cher surtout quand la voiture est neuve, par exemple notre Chevrolet Zafira que nous avons acheté neuve il y a presque 3 ans, nous coute 1200 reals d’IPVA, soit 1,5% de la valeur marchande de la voiture.

Bien sûr, il y aurait un peu de corruption, mais au final, tout le monde y gagnerait. On sait également que  le Brésil a d’autres chats à fouetter, et il a aussi un mal fou à faire respecter les lois en cours, mais la structure est en place, quand on va payer l’IPVA on devrait se pointer avec le certificat de contrôle technique et hop c’est tout bon, pas de certificat= interdiction de rouler avec la voiture.

2 commentaires

1 Younna { 04.24.16 at 1:21 }

pour rebondir :
il est vrai que les Brésiliens conduisent de vraies poubelles et que le contrôle technique ne serait pas un luxe. et surtout comment acheter une voiture qui n’a pas subi de contrôle technique, comment savoir son état mécanique réel ?
tous les Brésiliens ne conduisent pas comme des pieds. par contre il est vrai que dans les endroits un peu éloignés des grandes villes beaucoup conduisent sans permis puisque peu de contrôles et une police plus « laxiste ».
45000 morts par an n’est pas si important, le Brésil étant 15 fois plus grand que la France en surface, ce qui équivaut a 3000 morts par an. étant dans le Cerrado dans l’état de Goiás il est vrai tout de même que les risques sont élevés de percuter un « cachaceiro » en moto ou une moto mal éclairée, ou un animal (vache, cheval) traversant la route sans avoir regardé à gauche puis à droite, et que les accidents se soldent souvent par des morts plutôt que des blessés. surtout si on connais le temps de réaction et d’intervention des secours. j’ai vu devant la même propriété 2 morts en 1 mois (moto) dont un que j’ai dû protéger de la circulation pendant 2 heures le temps que la police n’arrive. dans la même période il y a eu 5 accidents mortels sur une distance de 5 km…
je m’apprête à acheter une voiture au Brésil et mon inquiétude est surtout de savoir quels sont les moyens pratiqués pour vérifier l’état d’une voiture à part l’essayer.

2 thierry { 04.25.16 at 11:48 }

@younna, quand tu vends une voiture au Brésil, tu dois passer par un contrôle technique. Le seul qui est imposé par la loi. Le mieux serait bien sûr d’avoir un pôte mécano, car je n’ai pas forcément très confiance à ce contrôle technique que je trouve un peu léger. Sinon tu peux toujours passer par un concessionnaire pour achteter une voiture d’occasion, car il te donne une garantie…

  • Flux RSS

  • Catégories