Le Brésil vu par un Français qui vit à Balneario Camboriu
Random header image... Refresh for more!

Cheque Especial au Brésil : une terrible facilité de caisse

Le « Cheque Especial » est le nom donné dans le système financier brésilien c’est un crédit automatique que la banque autorise le client s’il a besoin d’effectuer des paiements ou des transferts sur son compte quand il n’y a pas de solde disponible. On peut traduire le « Cheque Especial » par le Découvert Bancaire qui donne droit à une ligne de crédit provisoire, le temps que le compte soit réapprovisionné. Il y aurait aussi le mot « facilité de caisse » qui est employé en France.



Le « Cheque Especial » est un type de crédit qui permet donc à toute personne d’obtenir  de l’argent rapide (facile) pour couvrir les dettes sous réserve, bien sûr d’acceptation bancaire.

le banquier adore quand quelqu’un tombe dans le coup du « Cheque Especial » car le taux d’intérêt pratiqué est exorbitant. Il est tellement exorbitant que le banquier te parle de taux d’intérêt au mois, car ça fait moins mal que le taux d’intérêt à l’année. La banque Sant ander détient le taux le plus élevé et c’est aussi une banque qui serait prête à m’envoyer 2 cartes de crédits gratuitement juste par amour inconditionnel de ma pomme. Evidement, si j’oublie de payer, avec un taux d’intérêt à 236% à l’année, c’est du jackpot pour la banque.

Bien sûr le pauvre gars qui se faire étriper par le « Cheque Especial », n’a pas d’autre choix que d’en passer par là. Moi-même, j’ai fait une petite expérience en retirant de l’argent à un distributeur avec ma carte de crédit, sur 1000 reals j’ai payé 150 real d’intérêt sur 20 jours ! L’autre solution serait bien sûr d’emprunter de l’argent chez les agiotas (usuriers ou loan shark) qui vont te prêter de l’argent, mais sans vraiment de contrat, parfois l’usurier peut faire des taux moins élevés que la banque, mais attention c’est illégal.

A titre d’information voilà les taux appliqués (source banco central : Taxas de juros por instituição financeira)

Les brésiliens tombent souvent dans la tourmente du « cheque especial », car évidemment, avec tous les crédits qui lui sont accordés, il est trop tenter d’acheter tout à crédit (10 fois sans frais). Mais si tu fais 10 achats en 10 fois sans frais, il faut toujours rembourser à un moment, alors tu étale tes paiements sur ta carte de crédit (crédit type revolving) et ce que tu ne peux pas payer après le crédit, ça passe en « cheque especial ».

Bref tu l’as compris, t’a pas intérêt d’être à découvert sur ton compte, car tu va raquer.  Et pour moi, il s’agit d’un vol manifeste et officiel!

Pour finir ce petit mot, voilà maintenant une petite information : 40% des brésiliens ont utilisé le « cheque especial » dans l’année glissante (source) et en fait, les brésiliens ont intégré dans leur budget « le cheque especial » comme si c’était normal.

  • Flux RSS

  • Catégories