Le Brésil vu par un Français qui vit à Balneario Camboriu
Random header image... Refresh for more!

Alimentation sans interruption, UPS no-break premier achat à faire au Brésil

Quand on débarque de la planète France et qu’on arrive sur la Planète Brésil, il y a un truc qu’on doit faire le plus rapidement possible :  c’est faire l’acquisition d’une Alimentation sans interruption, qu’on appelle no-break au Brésil. Une alimentation sans interruption, fait deux choses :



  • Elle régule la tension de l’électricité. Ce que veut dire qu’une surtension est absorbé par le no-break et évite de faire flamber vos appareils.
  • Elle permet en cas de coupure d’électricité de continuer à vous alimenter en électricité, car cette alimentation stocke un peu d’énergie par l’intermédiaire d’une ou plusieurs batteries.

Pour un usage informatique sans imprimante un no-break de 250 watt suffit et moi qui ai mis aussi une télévision et un lecteur de DVD, j’ai fait l’acquisition d’un no-break de 500 watts. Le prix est environ de 250 reals pour 250 watts et 500 reals pour 500 watts et en cherchant bien vous allez trouver un meilleur prix.

Le prix est fonction de la durée d’alimentation et de la charge. Plus vous allez mettre d’équipements, moins l’autonomie de la batterie va durer.

Evidemment, j’ai fait l’erreur de ne pas acheter un no-break dès mon arrivée au Brésil et j’ai explosé par deux fois une télévision et un PC. Erreur de débutant!

Nota Important :

  • Faites bien attention : la plupart des no break sortent avec une alimentation en 110 volts. Heureusement que pas mal d’appareils supportent les deux voltages, mais vous pourriez avoir une surprise.
  • Vérifiez bien qu’il y a une terre sur votre prise de courant. Ce qui n’est pas toujours le cas. Si vous n’y connaissez rien, fait faire l’installation du no break par un professionnel, celui, d’ailleurs qui vous aura vendu la bête.
  • Ne mettez pas votre imprimante laser sur votre no-break. En effet un imprimante ça pompe de l’énergie en grande quantité, ça risque de mettre à plat votre no break.  A moins que vous investissiez dans une plus grosse alimentation.

Sachez ici que la fréquence (60 Hz) est différente qu’en France (50 Hz), mais cela n’a pratiquement aucune importance. En effet peu de systèmes prennent comme référence la fréquence du courant pour créer une horloge interne. Au pire, les système tournants vont tourner 20% plus vites qu’en France. Théoriquement ça va peut-être affecter l’espérance de vie de l’appareil.

Et oui, quand on habite en France, c’est ce genre de détail qui nous échappe. Nous avons une électricité « parfaite » (si on retire le fait qu’elle soit nucléaire), qui ne coupe pratiquement jamais, qui ne fluctue pas et qui coûte deux fois moins cher que dans notre cher Brésil.

2 commentaires

1 Un nouveau câble à fibre optique vers le Brésil (Google et Youtube oblige) { 10.10.14 at 1:15 }

[…] minutes 30 minutes (deux coupures par mois) .  et j’ai pallié le problème en achetant un UPS qui me permet de ne pas bousiller mon matos en cas de sous ou sur tension et aussi en car de […]

2 Services après vente au Brésil et qualité de l'életroménager { 02.11.15 at 7:03 }

[…] stabilisateurs qu’on trouve environ entre 50 et 100 reals aujourd’hui. Le no break ou l’UPS est un must pour […]

  • Flux RSS

  • Catégories